Finance

Le prêt à taux zéro 2020 pour les nuls

Bonne nouvelle, le PTZ ou Prêt à Taux Zéro a été prolongé en 2020 dans les zones tendues et moins tendues (dites B2 et C comme vous le verrez un peu plus loin). On vous explique tout.

Par Claire Billon, le 18/06/2020

Comment marche le PTZ ?

Le PTZ a été crée dans le but de favoriser l’accès à la propriété privée de ceux qu’on appelle du doux nom des primo-accédants.

              

 

L’emprunt Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un emprunt aidé par l’état sur 20-25 ans avec 0% d’intérêt pour financer une partie d’une résidence principale (il ne peut en effet représenter qu’au maximum 40% du coût de l’opération immobilière).

Quelles sont les conditions à remplir pour en profiter ?

Là aussi tout le monde ne peut pas bénéficier de ce prêt avantageux. Les conditions à remplir sont les suivantes :

  • Ne pas avoir été propriétaire ces 2 dernières années
  • Le revenu total des occupants (de l’avant dernière année donc 2018) doit être sous un certain plafond défini en fonction du nombre d’occupants et de la zone géographique

Foyer fiscal

Zone A  et A bis

Zone B1

Zone B2

Zone C

Personne seule

37 000 €

30 000 €

27 000 €

24 000 €

Couple

51 800 €

42 000 €

37 800 €

33 600 €

+ 1 personne à charge

62 900 €

51 000 €

45 900 €

40 800

+ 2 personnes à charge

74 000 €

60 000 €

54 000 €

48 000 €

+ 3 personnes à charge

85 100 €

69 000 €

62 100 €

55 200 €

+ 4 personnes à charge

96 200 €

78 000 €

70 200 €

62 400 €

+ 5 personnes à charge

107 300 €

87 000 €

78 300 €

69 600 €

+ 6 personnes à charge

118 400 €

96 000 €

86 400 €

76 800 €

 

  • Avoir pour projet d’acheter un bien ancien avec travaux importants (devant représenter 25% du coût de l’opération minimum) ou complètement neuf

Comment calculer la part de l’emprunt financé par le PTZ ?

Vous cochez toutes les cases d’éligibilité au PTZ ? Estimons maintenant la part de votre projet qui pourra être financé par cet emprunt. Comme nous l’avons mentionné plus haut, 20% ou 40% du montant total de l’opération peut être financé par un PTZ dans la limite d’un plafond qui lui aussi dépend de la zone géographique et du nombre d’occupants.

La première étape est donc d’identifier le plafond en fonction de votre situation grâce au tableau ci-dessous.

Nombre d’occupants

Zone A  et A bis

Zone B1

Zone B2

Zone C

Personne seule

150 000 €

135 000 €

110 000 €

100 000 €

Couple

210 000€

189 000 €

154 000 €

140 000 €

+ 1 personne à charge

255 000€

230 000 €

187 000 €

170 000

+ 2 personnes à charge

300 000€

270 000 €

220 000 €

200 000 €

+ 3 personnes à charge

345 000€

311 000 €

253 000 €

230 000 €

 

Une fois que vous connaissez le plafond, il suffit de lui appliquer la part finançable par le PTZ, 20% ou 40%, en fonction de la localisation de votre projet neuf :

  • Zones A, A bis et B1 : 40%
  • Zones B2 et C : 20%

Attention, pour l’ancien, ce taux est fixé à 40% dans tous les cas.

Si vous voulez vous simplifiez la vie, vous pouvez aussi utiliser le simulateur officiel ;-)

Par Claire Billon, le 18/06/2020